AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No dark sarcasm in the classroom

Aller en bas 
AuteurMessage
Flaveus Lancaster
- Prof. de DCFM
- Directeur de Gryffondor

avatar

Nombre de messages : 23
Maison : Directeur des Gryffondors
Date d'inscription : 06/11/2008

Feuille de personnage
Age: 23
Which camp ?: Good
Credits: Alex.

MessageSujet: No dark sarcasm in the classroom   Jeu 6 Nov - 20:31

    Flaveus Julian Lancaster.


    { Présentation par RP.

    { IIe Partie

    * Prénom : Alex.
    * Âge : 16 ans.
    * Avatar : Jared Leto.
    * Poste Vacant ou non : Non.
    * Comment avez-vous découvert TWC ? Jack.
    * Qu’en pensez-vous ? Déjà dit.
    * Présence sur le forum (?/7): Surtout en semaine.
    * Code du Règlement: Déjà dit aussi (ici Jared W).


Dernière édition par Flaveus Lancaster le Dim 9 Nov - 2:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaveus Lancaster
- Prof. de DCFM
- Directeur de Gryffondor

avatar

Nombre de messages : 23
Maison : Directeur des Gryffondors
Date d'inscription : 06/11/2008

Feuille de personnage
Age: 23
Which camp ?: Good
Credits: Alex.

MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   Ven 7 Nov - 0:15



    « Ce sont les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence. » W. Shakespeare.


    ____Qui suis-je ? Quelle est mon histoire ? Délicates questions auxquelles je vais tenter au mieux de répondre. Je ne promets en aucun cas une précision et une exactitude des plus minutieuses, car, entre nous, la littérature reste un moyen d'évasion à la réalité et même si l'on tente d'échapper à cette envie de se montrer mieux qu'on ne l'est, elle guette sans cesse la pointe de notre plume qui risque chaque heure, chaque minute, chaque seconde, de nous trahir et de nous laisser nous enjoliver.

    Ici commence donc le récit de ma vie. Je n'ai que vingt-trois années, et il me tarde déjà d'en connaître le point final. Passons. Débutons comme il se doit, par quelques formalités. Sachez vous tout d'abord que je naquis un doux matin d'été, le même jour que celui qui vit naître Chateaubriand : Le quatre Septembre de l'an deux mille cinquante et un. Retenez rigoureusement cette date, car étant gourmand, j'adore que l'on me prépare des gâteaux d'anniversaires - J'apprécie notamment les Forêts Noires -. C'est l'Écosse qui m'accueillit les bras grands ouverts. Je vins au monde dans une des chambres d'un manoir de Glasgow, appartenant aux bourgeois sorciers qui m'enfantèrent.

    Mes proches m'ont toujours dit que j'étais un agréable jeune homme, pas trop expansif, qui n'ouvrait la bouche que pour dire de justes choses. Je dois avouer qu'en effet, je n'ai jamais été bien bavard, mais qu'en aucun cas je pense être sans cesse dans le vrai. Je ne saurais justifier avec précision la raison pour laquelle on dit cela de moi. Cette illusion au sujet de mes affirmations constamment correctes est peut-être due à mon timbre de voix résolument grave et au ton toujours solennel que j'emploie, ou peut-être encore à la bonne réputation de Père, médecin reconnu.

    Je n'ai pas de souvenir d'enfance. Jusqu'aux alentours de ma dixième année, mon histoire tient en quelques lignes : Père disparut à mes six ans, Mère à mes huit; j'ai passé six mois dans diverses pensions à Edinburgh -ville moldue- avant d'être placé sous la tutelle bienveillante de l'Oncle à qui ma garde avait été attribuée. Oncle Paul était un honorable banquier, venu tout droit de la capitale Française pour toucher l'héritage de mes parents. Il n'avait jamais passé la bague au doigt de quiconque, c'est pourquoi à l'aube de mon adolescence, je resta seul auprès de lui, à Paris.

    Sans cesse, toujours, encore, il faut décider, trancher. Le choix fait parti de notre quotidien, de nos vies. Faire la part des choses, discerner le noir du blanc, c'est ce que nous faisons, c'est ce que tout le monde fait depuis que le monde est monde, depuis la nuit des temps. Les décisions que nous prenons, qu'il s'agisse à nos yeux de choses anodines comme extrêmement importantes, rythment nos vies. Je vois les êtres vivants comme des pièces de dominos. Nous sommes libres de tout faire, absolument tout : Le mal comme le bien, le pire comme le meilleur, jusqu'à donner la vie et même la prendre... Mais un jour vient où nous finissons par subir ou faire subir les conséquences de nos actes, sur une durée courte ou infinie, avec ou sans conscience, avec ou sans remords. Il m'arrive ainsi comme à chacun de commettre des erreurs.

    La plus grande erreur de ma vie fut de choisir la raison à l'amour. Intégré dans une prestigieuse école de magie, je décida de laisser passer la jeune femme la plus douce, la plus radieuse et la plus censée qu'il m'eût été donné de connaître. C'était ma petite voisine Parisienne. Elle était moldue, répondait au nom de Camille Du Lac, et j'étais éperdument amoureux d'elle. Malheureusement, j'étais de ceux qui, soucieux de leur avenir, se donnaient corps et âme aux études... Et on pouvait dire que je n'étais pas mauvais en ce qui concernait le maniement de ma baguette. Vu d'un certain angle, quitter la charmante Camille me fut bénéfique, puisqu'en échange de son coeur, je reçu le prestigieux diplôme qui me permis d'honorer mon nom, mes racines : J'étais apte, d'après le Ministère de la Magie, à devenir Professeur.

    Le temps écoulé a toujours modifié ma personne, et j'ai conscience que deux décennies et quelques poussières ne représentent que peu de choses dans la continuité d'une vie. Je prends peu à peu conscience que mes changements ne font que débuter. Il est d'ailleurs fort intéressant, mais également épineux, d'imaginer l'homme que je m'apprête à devenir. Mon corps n'est pas le seul de mes traits à changer avec le sablier : mes pensées, mes goûts, mes envies aussi. Je m'en rends bien compte. Ce pour quoi j'étais prêt à tout hier me paraît aujourd'hui futile, et ce qui me motive présentement ne hantera probablement plus mon esprit demain.

    Cette description est on ne peut plus subjective. Je me suis décrit tel que je me vois, tel que je me perçois. Je vous ai fait part de ce qui m'intéressait pour ne point heurter la révérence publique. Mes proches pouvant avoir une vision toute différente de ma personne pourront être partagés au sujet de mes écrits. Ils pourront, me souligner, me contredire ou encore ajouter des détails à mon histoire que je ne me connais pas ou que je me refuse de vous dévoiler. J'espère que ce travail de conscience vous aura permis de mieux me connaître. À présent mon avenir va se poursuivre avec vous.

    Je ne remercierai jamais assez le Ministère de m'avoir offert un poste à Poudlard. On ne tarit jamais d'éloges à son sujet et avoir l'opportunité d'y enseigner n'a que ravivé mon goût pour la passation de connaissances et atténué ma peine de n'avoir auprès de moi celle que mon coeur avait pourtant désiré. Je m'apprête donc, moi, Flaveus Julian Lancaster, à apprendre à de jeunes gens tout ce que je sais sur La défense contre les forces du mal. Je tâcherai d'être un enseignant sérieux, mais agréable. Je laisserai les étudiants être autonomes mais je veillerai sur eux, pour qu'ils deviennent un jour à leur tour, des sorciers et des sorcières respectables.


Dernière édition par Flaveus Lancaster le Dim 9 Nov - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaveus Lancaster
- Prof. de DCFM
- Directeur de Gryffondor

avatar

Nombre de messages : 23
Maison : Directeur des Gryffondors
Date d'inscription : 06/11/2008

Feuille de personnage
Age: 23
Which camp ?: Good
Credits: Alex.

MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   Ven 7 Nov - 0:26


    Ma présentation est achevée.
    Je viens à l'instant de corriger les quelques fautes que j'ai pu remarquer.

    Lancaster, professeur! Lancaster, professeur! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cain N. Rosario
6ème année à Serpentard

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   Ven 7 Nov - 0:27

    magnifique. *.*
    Lancaster, professeur.

    Je te met tes accès et tout tout de suite. <3 Et j'vais voir quels maisons manquent de directeurs, si ça t'intéresse. (;

    Poufsouffle ou Gryffondor si ça t'intéresse ?

_________________

    ____________c a i n

    je suis le cœur brisé de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaveus Lancaster
- Prof. de DCFM
- Directeur de Gryffondor

avatar

Nombre de messages : 23
Maison : Directeur des Gryffondors
Date d'inscription : 06/11/2008

Feuille de personnage
Age: 23
Which camp ?: Good
Credits: Alex.

MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   Ven 7 Nov - 0:31


    Aucun problème, j'accepterai n'importe quelle maison. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cain N. Rosario
6ème année à Serpentard

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   Ven 7 Nov - 0:32

    Poufsouffle ou Gryffondor alors ? : D

_________________

    ____________c a i n

    je suis le cœur brisé de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaveus Lancaster
- Prof. de DCFM
- Directeur de Gryffondor

avatar

Nombre de messages : 23
Maison : Directeur des Gryffondors
Date d'inscription : 06/11/2008

Feuille de personnage
Age: 23
Which camp ?: Good
Credits: Alex.

MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   Ven 7 Nov - 0:34


    J'aime bien les jeunes courageux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cain N. Rosario
6ème année à Serpentard

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   Ven 7 Nov - 0:35

    c'est parti alors. : D
    je verrouillle (;

_________________

    ____________c a i n

    je suis le cœur brisé de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: No dark sarcasm in the classroom   

Revenir en haut Aller en bas
 
No dark sarcasm in the classroom
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trees Will Cry. :: Administration :: Présentation :: Présentation des Majeurs :: Présentations Validées-
Sauter vers: