AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et elle soufflait des bulles d'un autre temps

Aller en bas 
AuteurMessage
Mariella B. Whyte
4ème année à Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Maison : Serdaigle
Âge : Quatorze Ans
Côté Coeur : Je crois que je n'ai pas de coeur
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Which camp ?:
Credits:
MessageSujet: Et elle soufflait des bulles d'un autre temps   Dim 9 Nov - 21:17




    Mariella Caroline BARROW WHYTE

    Quatrième Année & Quatorze Ans




    « mariella,
    happy in her own little world »







    Du vase en cristal de bohème
    Du vase en cris
    Du vase en cris
    Du vase en
    En cristal
    Du vase en cristal de bohême
    Bohême
    Bohême
    Bohême
    Hême hême oui bohême
    Du vase en cristal de Bo Bo
    Du vase en cristal de bohême
    Aux bulles qu'enfant tu soufflais
    Tu soufflais
    Tu soufflais
    Flais
    Flais
    Tu soufflais
    Qu'enfant tu soufflais
    Du vase en cristal de bohême
    Aux bulles qu'enfant tu soufflais
    Tu soufflais
    Tu soufflais
    oui qu'enfant tu soufflais
    C'est là c'est là tout le poème
    Aube éphé
    Aube éphé
    Aube éphémère de reflets
    Aube éphé
    Aube éphé
    Aube éphémère de reflets

    _____________ André Breton




Dernière édition par Mariella B. Whyte le Dim 9 Nov - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariella B. Whyte
4ème année à Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Maison : Serdaigle
Âge : Quatorze Ans
Côté Coeur : Je crois que je n'ai pas de coeur
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Which camp ?:
Credits:
MessageSujet: Re: Et elle soufflait des bulles d'un autre temps   Dim 9 Nov - 21:17



Dans le dossier Médical & Psychiatrique de Mariella, tant lu par les médicomages, intrigués par son cas.



Rapport du 18 Mai 2071 par le Docteur Florence Hyde,
sur le cas de Mariella Caroline BARROW WHYTE.


    Mariella B. Whyte est un cas unique de distorsion de la réalité. Elle ne jouit il semble pas d'un cadre familial simple, et c'est ce qui a pu aplifié des troubles qui étaient déjà présents au départ. Son père est mort peu avant sa naissnce, ce qui a contraint sa mère et son grand frêre Jared de venir ici, et de vivre reclus quelque part dans la forêt d'Angleterre. Elle a également un frêre jumeau, Adam, devenu vampire il y a de cela un an. Je pense que cette transformation, ajouté à déjà d'importantes difficultés familiales, a provoqué le basculement définitif de Mariella dans son monde intérieur, totalement différent du notre. Auparavant elle était une enfant débordante d'imagination, qui rêvait beaucoup et inventait beaucoup d'histoire dans lesquelles elle impliquait les gens qu'elle connaissait, soit, les gens de sa famille. Aujourd'hui, son imagination à épassé ses rêves et elle vit vraiment toutes ces aventures. Ainsi elle se voit chevalière, chevauchant une licorne pour aller detruire le dragon dans la caverne aux chauves-souris. Notez bien que ceci à un rapport étroit avec le problème de son frêre Adam, et qu'il est fort possible qu'elle souhaite, à travers cela le débrrasser de son état de vampire. Mais son monde n'est pas uniquement un rêve devenu réalité, c'est une réèlle transformation de la réalité. Ainsi, chaque personne a une représentation précise dans son monde : Son frêre Jared est le loup qui la guide, son frêre Adam le petit ourson qu'il faut sans cesse protéger, et moi la reine du royaume, qui lui donne ses missions. Cet univers semble tiré des contes de fées mais il est également accompagné de nombreux éléments magiques voir fantastiques, comme par exemple des mains sortant des murs pour l'attrapper, rqui sont surement le reflet de la peur qu'on l'enlève et l'éloigne de tout ce qu'elle aime. Au fond, elle a crée ce monde pour se protéger, mais il est bien souvent le reflet de tout les tourments qu'elle traverse, et pourrait se révéler bien dangereux. Malgré cela, je ne recommande pas l'internement. D'une part elle est bie trop jeune pour supporter cela, d'autre part, cette expérience pourrait aggraver ses troubles et la renfermer encore plus sur elle-même. Mais je ne recommande pas non plus de la garder chez elle, où la aussi elle se renfermerait et n'aurait pas une vie qui mérite d'être vécue. C'est pourquoi je recommande de l'envoyer dans une école de magie, où elle pourrait s'ouvrir à de nouvelles choses -d'ailleurs elle semble très avide d'apprendre-, se faire des amis et paut-être sortir de son monde intérieur, sous la bienveillance de ses frêres, même s'ils auront déjà beaucoup à faire.


Ecrit le 18 Mai 2071, à Ste Mangouste.


Dernière édition par Mariella B. Whyte le Dim 9 Nov - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariella B. Whyte
4ème année à Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Maison : Serdaigle
Âge : Quatorze Ans
Côté Coeur : Je crois que je n'ai pas de coeur
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Which camp ?:
Credits:
MessageSujet: Re: Et elle soufflait des bulles d'un autre temps   Dim 9 Nov - 21:18



« Dormir la lune dans un oeil et le soleil dans l'autre
Un amour dans la bouche un bel oiseau dans les cheveux
Parée comme les champs les bois les routes et la mer
Belle et parée comme le tour du monde

Puis à travers le paysage
Parmi les branches de fumée et tous les fruits du vent
Jambes de pierre aux bas de sable
Prise à la taille à tous les muscles de rivière
Et le dernier souci sur un visage transformé.
»
Paul Eluard. ___


    Les cheveux de Mariella se prirent dans les ronces alors que dans sa robe se plantait les épines d'un autre jour. Elles déchirèrent un pan de tissus sans lâcher prise. Mariella se retrouva à terre. Elle courrait depuis des instants déjà. Elle ne savait plus depuis quand elle courait. Elle ne savait plus pourquoi elle courait. Mariella sur le ventre se retourna sur le dos, pour entrevoir le ciel à travers les branches entremêlées des arbres dansant innocemment au vent. La lumière éclairait alternativement ses yeux et son visage, éblouissant vivement toute sa perception. Elle ferma les yeux et ne sentit plus que le soleil sur ses paupières orangées où dansaient depuis toujours les rêves les plus fous. Elle avait fuit, une fois de plus le monde des autres. Elle avait rejoint les songes des autres, ceux qui étaient son monde tout entier. Elle n'avait pas peur du grand méchant loup qui parfois venait la voir et lui souriait dans ses grandes dents ensanglantés. Elle lui souriait toujours en retour. Non, ce n'était pas lui, mais bien pire. Il y a peut-être une heure, elle courait, sautillait encore sur la route, à la poursuite d'un petit lapin blanc qui lui avait pris le trèfle à 12 feuilles qu'elle venait de trouver. Il allait surement lui montrait un endroit où les trèfles fleurissent et verdissent plus joliment encore que sur le bord de la nationale. Mais quelque chose était arrivé dans son dos. Quelque chose de noir. Quelque chose de froid. Son dos subitement aussi glacé que la banquise de l'ours polaire en hiver, elle prit ses jambes à son cou et s'engouffra dans la forêt. Dans sa course contre la main noire qui sans cesse griffait son dos, et qui bientôt lui saisirait la taille toute entière, elle croyait voir tomber et danser ensemble les bourgeons, la rosée fraiche des arbres, les feuilles mortes et les flocons de neige. Dans le monde de Mariella B. Whyte, il n'y avait plus de temps, il n'y avait plus d'années, de mois ni de semaines. Il n'y avait que des jours et parfois des heures. Et des saisons, tout le temps, toutes en même temps. Car le monde dans lequel vivait Mariella n'était comparable à aucun autre, tant il semblait un amas indistinct de milliers d'éléments vivants et colorés. On pouvait y croiser un jour la Fée Morgane et le lendemain trouver sur son palier un petit pikachu abandonné. Mais il y avait ces choses qui ne changeaient pas. Jared resterait toujours le grand loup sage et affectueux et Adam le petit ourson aventureux qui savait trouve les ennuis mieux que personne. Enfin, peut-être que Mariella l'écureuil pouvait rivaliser avec lui sur ce point. Ils avaient beau être tellement différents, c'est à ces quelques détails qu'on ne pouvait douter qu'ils étaient jumeaux. Chacun avait l'intrépidité pour lui, et n'avait non plus jamais accepté ce qu'on voulait qu'il soit, devienne ou croit. Depuis la nuit où Jared avait eu dix ans, Mariella avait décidé de fermer ses yeux et ses oreilles et de ne plus croire que ce qu'elle voudrait. On pourrait s'interroger longtemps sur le phénomène qui fit basculer la fillette dans la folie irréelle et dans la solitude du dérangé. Dans la Forêt de ses maux, elle était étendue sur les brindilles, les feuilles et la terre, attendant la venue de cette main terrible qui sonnerait sa fin. Il était trop tard et trop dur pour se relever, maintenant que sa chance était passée. Ses cheveux s'étaient emmêlés dans la ronce, l'enfermant dans cette prison dorée de branches. Les souvenirs revinrent avec le temps perdu. Elle revit son enfance, ses jeux innocents dans les flaques d'eau et la forêt autour de sa maison, ses jeux innocents avec ses deux frères. Elle se souvint aussi de la nuit noire où Adam n'était pas rentré et du lendemain où il était revenu ensanglanté, transformé à jamais. A jamais, Vampire. Mais ces souvenirs étaient si lointain maintenant, il s'adoucissaient, s'arrondissaient, s'effaçaient lentement recouverts par les nouveaux, et par tout ce à quoi Mariella voulait croire maintenant. Elle n'avait, depuis cette terrible nuit qu'une seule envie, sortir cette idée noire de son frère jumeau, et même si elle l'exprimait à sa manière, dans la solitude qu'incombait sa réalité, elle voulait tout tenter pour que l'harmonie et le bonheur absolu qu'imaginent les enfants reviennent dans sa famille. Mariella pouvait entendre à travers l'immense forêt mille bruits, sentir mille parfums, voir mille choses mais il n'y avait qu'une chose qui retenait son attention, c'était l'âpre sensation de vide glacial qui s'avançait dans son dos dans un râle rauque, sourd et puissant. Terrible fruit de son imagination. Elle pouvait sentir les mains du démons se poser sur son dos sans violence, et le serrer entre ses longs doigts plus fermement qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Elle n'avait pas mal. Elle n'avait plus peur. Elle avait perdu, et la main du diable la tirait hors de cette forêt et hors de son monde, dans un ailleurs qu'elle ne pourrait comprendre. La réalité venait l'arracher à ce qu'elle voulait, à ce qu'elle vivait ici. Non, ce n'était pas possible. Elle ne devait pas céder, elle ne devait pas les laisser faire. Elle était bien assez grande et forte pour décider elle-même. Et, alors que la longue main noire sans bras l'emmenait dans le ciel et dans les ténèbres, Mariella se débattit, et avec toute la force et la rage que contenait son corps elle mordit, griffa la matière rugueuse et inhumaine qui l'emmenait vers ce qu'elle voulait haïr. Celle-ci la lâcha brusquement, au prix d'une lutte acharnée qu'on aurait jamais pu croire possible d'un tel petit être après qu'elle est parvenu à arracher au moins un doigt si ce n'est deux. Elle tomba durement sur un tapis de feuilles, au beau milieu d'un champ et se laissa comme endormir, revenir au plus doux des rêves. Mais au fond, dans le monde de Mariella, Rêve et Réalité revenaient au même.


Dernière édition par Mariella B. Whyte le Dim 9 Nov - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariella B. Whyte
4ème année à Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Maison : Serdaigle
Âge : Quatorze Ans
Côté Coeur : Je crois que je n'ai pas de coeur
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Age:
Which camp ?:
Credits:
MessageSujet: Re: Et elle soufflait des bulles d'un autre temps   Dim 9 Nov - 21:18




T h e G a m e I s O v e r


    * Prénom
    Camille comme Camille Claudel! Haha, oui j'me tais ><

    * Âge
    16 ans

    * Avatar
    Kate Nash

    * Poste Vacant
    Nop, sorry =(

    * Comment avez-vous découvert TWC ?
    Par Jaredounet d'amour =3

    * Qu’en pensez-vous ?
    Rien du tout! Je ne penses pas. Bon si vous voulez, j'essaye. Hum. Il m'a l'air vraiment bien, et avec une très bonne ambiance =)

    * Présence sur le forum
    C'est selon, je passe normalement une fois par jour mais disons 5/7 pour tous ces jours où j'aurais du retard...

    * Code du Règlement
    OH MY GOD!!! SUPERMAN!! Non ce n'est pas superman, je le connais, il a des collants plus moches que ça. Et il ne met pas des jambières de hockey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damian O. Lewis
- Admin -
- Méchante Fourchette Gutturale -
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 26
Maison : Serpentard
Âge : 16 ans
Côté Coeur : Y crois-tu vraiment ?
Date d'inscription : 22/08/2008

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Which camp ?: Evil
Credits:
MessageSujet: Re: Et elle soufflait des bulles d'un autre temps   Dim 9 Nov - 23:44

    Bienvenue !
    Jolie fille, j'aime beaucoup ton personnage 8D Pas très ... courant on va dire 8D
    Je pense que la maison qui te convient le mieux, c'est la maison Serdaigle =)
    Si celle-ci ne te plais pas, nous en discuterons en MP

    bienvenue sur twc =)

_________________

    « Shut up, and let me go. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stracciatella.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et elle soufflait des bulles d'un autre temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et elle soufflait des bulles d'un autre temps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trees Will Cry. :: Administration :: Présentation :: Présentation des Mineurs :: Présentations Validées-
Sauter vers: