AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 certains êtres sont comme des sables mouvants... {u.c.}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: certains êtres sont comme des sables mouvants... {u.c.}   Jeu 28 Aoû - 13:20



      « Ne laisse pas ta flamme s'éteindre,
      étincelles après précieuses étincelles,
      dans les eaux putrides du presque,
      du pas encore ou du pas du tout.
      Ne laisse pas périr ce héros qui habite ton âme
      dans les reflets frustrés d'une vie que tu aurais mérité
      mais que tu n'as jamais pu atteindre.
      Tu peux gagner ce monde que tu désires tant.
      Il existe, il est bien réel, il t'appartient.
      Tout est possible. »



    Behind the screen ...

    * Prénom : Jessica.
    * Âge : 16 ans.
    * Avatar : Sophia Bush.
    * Poste Vacant ou non : Non.
    * Comment avez-vous découvert TWC ? Par Silvia <3
    * Qu’en pensez-vous ? Il est magnifique, j'adore ! =)
    * Présence sur le forum (?/7) : Environ 5/7.
    * Code du Règlement :
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: certains êtres sont comme des sables mouvants... {u.c.}   Mer 24 Sep - 19:15

    My identity ...

    * Nom(s) : « McGregor. C'était le nom de famille de mon père. Lorsqu'il m'a confiée à sa première femme, il lui a demandé de garder les mêmes prénoms et nom qu'il avait choisi pour moi, mais de m'élever comme si j'étais sa propre fille. Malgré le fait qu'aujourd'hui elle ne respecte plus sa volonté, ma belle-mère, voyant son ex-mari si dépité et sachant qu'il était fragile depuis la mort de sa femme, a accepté immédiatement. J'aurais préféré qu'elle refuse. »
    * Prénom(s) : « Marilyn Vénus Juliet. J'ai hérité du doux prénom de ma mère comme premier prénom. Je pense ne pas le mériter, mais c'est le choix de mon père et la seule chose qu'il me reste de ma mère. Vénus vient de la déesse de la beauté, de l'amour et de la fécondité. Je suppose qu'en me donnant ce prénom de déesse, mon père avait le désir de faire de moi quelqu'un de bien, d'apprécié... Et enfin, le troisième et dernier, Juliet, m'a été donné en référence à l'histoire des deux amants dont les familles étaient ennemies. Il paraît que ma mère adorait cette histoire. A vrai dire, je pense que c'est presque exactement celle qu'elle a vécu avec mon père. »
    * Âge et date de naissance : « Je suis née le 5 août, il y a de cela seize ans. Je suis née à vingt-trois heures. Il faisait une chaleur torride, d'après ma belle-mère. »
    * Lieu de naissance : « D'après ma belle-mère, je suis née à Londres, dans un hôpital moldu. Mais peut-on vraiment la croire ? Je n'en sais rien. »
    * Ancienne école : « BeauxBâtons. J'ai eu assez de mal à m'intégrer à cette école. Il faut dire que la mentalité des Français et la nôtre, nous, Anglais, est assez différente. Néanmoins, j'y étais assez populaire et avait un cercle "d'amis" très élargi. Depuis que j'ai quitté cette école, je n'ai presque pas gardé de contacts avec mes anciens camarades, sans doute à cause des rumeurs qui circulaient sur moi là-bas. »


    ... & the rest.

    * Composition de la baguette : « Ma baguette est en bois de Rose et contient un cheveu de Vélane, le seul cheveu de ma mère que mon père avait précieusement conservé. Ma baguette mesure environ trente centimètres, est plutôt souple et très efficace pour les sortilèges. Je pense que cette baguette me correspond plutôt bien et, étant donné qu'elle a été faite sur mesure, cela est un atout supplémentaire à son utilisation. »
    * Matièr(e)s préférées : « Mon cours préféré est sans conteste le cours de Métamorphose. Je trouve ce cours très intéressant. C'est l'un des rares cours où je ne chambarde pas.
    Ensuite, il y a le cours de Sortilèges, qui se place avant celui de Potions. Pourquoi ? Tout simplement parce que, bien que ce cours ne me dérange pas tellement, je trouve que les Potions n'ont pas vraiment d'avantage par rapport à un Sortilège. C'est vrai, imaginez vous en plein combat. Vous n'allez tout de même pas demander à votre adversaire un "temps-mort" pour pouvoir préparer la potion que vous allez le forcer à boire ensuite, ce qui le privera de toutes forces ou lui fera pousser des bras des dix mètres de longs. Non, un Sortilège, ça c'est utile. Utile et rapide lorsque l'on sait s'y prendre. »
    * Matièr(e)s détestées : « J'ai toujours détesté la divination. Je trouve ce cours complètement inutile. C'est vrai, à quoi bon lire l'avenir dans une boule de cristal ?
    Ensuite, j'ai horreur de l'Histoire de la Magie. Premièrement, je trouve ce cours particulièrement ennuyeux. De plus, je connais déjà ces histoires par coeur. En effet, petite, ma belle-mère me lisait et me racontait les histoires qu'elle-même avait apprises à l'école.
    Pour finir, il y a le cours de Soins aux Créatures Magiques. A part mon chat, je n'aime pas vraiment les animaux. »
    * Maison où vous voudriez vous trouver : « Serpentard. Je ne pourrais vous dire pourquoi. Simplement, je pense que, par élimination, c'est celle qui me correspond le mieux. Tout d'abord, prenons Gryffondor. Il est vrai que je ne connais presque jamais la peur et que je fais parfois preuve d'une hardiesse surprenante. Mais voilà, je n'ai pas un coeur d'or et je ne risquerai jamais ma vie pour qui que se soit. Je suis intelligente, c'est vrai, mais pas très travailleuse, je me contente du minimum. Aussi, je ne suis vraiment pas sage ! Impossible donc pour moi de rejoindre les Serdaigles ! Et enfin, il y a Poufsouffle. Je ne suis pas loyale. Je veux tout réussir, mais si c'est parfois aux dépends des autres. De plus, je suis rusée et -d'après ce qu'on dit- fourbe. Et je pense que c'est là les traits de caractères principaux des Serpents, n'est-ce pas ? »
    * Animal de compagnie : « J'ai un chat, noir, que j'ai reçu pour mon quinzième anniversaire. Elle s'appelle Calypso. Je ne saurais expliquer de quelle façon, mais elle serait reconnaissable entre cent. C'est pourquoi, si vous croisez un chat noir dans les couloirs et qu'il vous semble reconnaître Calypso, prenez garde à ne pas l'approcher de trop près ; elle est agressive. Sauf avec moi, évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: certains êtres sont comme des sables mouvants... {u.c.}   Ven 17 Oct - 23:43

    I am what I am ...

    * PERSONNALITE & PHYSIQUE : « Marilyn ? Mieux vaut l'avoir dans ses amis, plutôt que dans ses ennemis, si vous voyez ce que je veux dire. A vrai dire, elle mène la vie dure à ceux qui ont le malheur de se mettre dans son chemin. Bref, elle ne se laisse pas faire, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais ce n'est pas un défaut, n'est-ce pas ? Aussi, du haut de ses seize ans, elle sait se faire respecter et, surtout, elle sait comment obtenir tout ce qu'elle désire. Elle a d'ailleurs plus d'un atout dans son sac pour l'aider à cela. Tout d'abord, il y en son physique de rêve ainsi que sa voix mi-rauque, mi-douce. Pour finir, il y a son regard pénétrant, qu'elle plonge dans le vôtre pour ne l'en ressentir que de longues secondes plus tard, vous ayant fait perdre la tête, le temps d'un instant. » - Ronan McGregor, demi-frère.

    « u.c. » - Lorena Hamilton, demi-soeur.

    « u.c. » - James O'Connor, ex-petit ami.

    « u.c. » - Nathan McGregor, demi-frère.

    * GOÛTS/AMBITIONS (10lignes minimum) : « »

    * HISTOIRE (30lignes minimum) :

    chapterone # the princess's birthday



    « Certains êtres sont comme des sables mouvants ;
    n'entrez pas dans leur quotidien, de peur d'être engloutis... »


    24 JANVIER 2069, 11 HEURES
    LONDRES, MANOIR HAMILTON
    CHAMBRE DE MARILYN


    Une petite fille brune était allongée sur son lit et lisait un magazine concernant le Quidditch. Elle adorait le Quidditch depuis qu'elle était toute petite. Elle était d'ailleurs très douée. Cette petite fille s'appellait Marilyn McGregor. Aujourd'hui, la petite avait dix ans. Dix ans qu'elle vivait dans une famille qui n'était pas la sienne. Et tout ça parce qu'elle n'était rien d'autre qu'une meurtrière.

      RONAN - « Bon anniversaire Mary ! »
      MARYLIN - « Oh... »


    Surprise par l'arrivée de son demi-frère dans sa chambre, Marylin avait manqué de tomber bas de son lit. Mais Ronan avait dégainé sa baguette d'un geste vif et utilisé un sortilège pour amortir la chute de celle qu'il considérait comme sa vraie petite soeur ainsi. En effet, il était âgé de dix-sept ans et pouvait donc employer la magie autant qu'il le voulait.

      MARYLIN - « Merci Ronnie... »


    La petite s'était relevée et avait marché jusqu'à son demi-frère. Celui-ci la serra dans ses bras puis plongea ses yeux bruns dans ceux, gris-vert, de Marilyn. Ensuite, il saisit son visage et posa un baiser sur son front. Sa peau d'une blancheur de porcelaine était incroyablement douce. Ronan savait à quel point elle se sentait mal, chaque année, le jour de son anniversaire. Il comprenait pourquoi même si il savait pertinement qu'elle n'aurait rien pu faire pour changer quoi que ce soit. A l'époque des faits, elle n'était qu'un bébé et ce n'était nullement sa faute.

    24 JANVIER 2069, 19 HEURES
    LONDRES, MANOIR HAMILTON
    CUISINE


      DELILAH - « Les enfants, c'est l'heure du dîner ! »


    A peine avait-elle finit sa phrase que Delilah Hamilton vit débouler cinq enfants dans sa cuisine. Le premier à franchir la porte fut son fils cadet, Nathan. Celui-ci fut suivi de près par ses deux frères, Logan et Ronan. Tous les trois était né du premier mariage de Delilah, avec Owen McGregor. Les trois garçons laissèrent ensuite place à leur demi-soeur, Lorena, seule fille de Delilah, qui ressemblait d'ailleurs énormément à sa mère. Enfin, la dernière à fait son apparition fut Marilyn. Elle était également la demi-soeur des garçons, mais du côté de leur père. Lorsque Delilah et son mari avait reçu la visite d'Owen McGregor, il y a maintenant un peu plus de neuf ans, et que celui-ci leur avait demandé de bien vouloir s'occuper de sa fille, les Hamilton avaient tout de suite accepté. Ils savaient qu'Owen n'allait pas bien depuis qu'il avait perdu sa femme et ce, même si cette perte lui avait apporté quelque chose de merveilleux ; une petite fille. Après cette dernière visite, Delilah n'entendit plus jamais parlé de son ex-mari, si bien qu'elle ne sut jamais ce qu'il était devenu. Au fil des années, elle se mit à regretter de plus en plus souvent d'avoir recueilli la petite Marilyn, une enfant bien étrange, selon elle. Mais elle essayait de le montrer le moins possible à la petite. Après tout, elle n'avait rien demandé, elle.

      NATHAN - « Dis, m'man, on aura droit à du gâteau pour l'anniversaire de Mary ? »
      DELILAH - « Si vous êtes tous sages, il y en aura peut-être... »


    Cette phrase eut le don de faire lever les yeux au ciel des deux aînés, Logan et Ronan, âgé respectivement de quinze et dix-sept ans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: certains êtres sont comme des sables mouvants... {u.c.}   

Revenir en haut Aller en bas
 
certains êtres sont comme des sables mouvants... {u.c.}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le curé et les sables mouvants .
» Histoire drôle ( le curé et les sables mouvants !!!!)
» Les amis sont comme des diamants. Précieux et rares. | Feat Stiles Stilinski
» Les hommes sont comme les débris de verre, au loin ils brillent et de trop près ils blessent.
» (zhora) les faux-cul c'est comme les répondeurs: ça parle que quand t'es pas là!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trees Will Cry. :: Hors-Jeu :: Présentations Refusées-
Sauter vers: