AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fleur de saison . damian .

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: fleur de saison . damian .   Dim 31 Aoû - 14:15

Septembre. Un mois où l’été cède à l’automne.
Quelle galère !

Jane se leva tard ce matin-là. Elle aimait les grasses matinées et après deux mois à en faire quotidiennement, il était difficile de changer d’habitude. Elle descendit directement à la Grande Salle après avoir prit soin de passer sous la douche et de faire sa toilette en général. En y entrant elle remarqua que le plafond magique était d’un bleu clair parfait, qui n’était pas encombré d’un seul nuage. Parfait. D’un pas qui se voulait sautillant elle rejoignit les bancs de Gryffondor non sans un soupir. Elle se nourrissait de jus d’orange et de pancakes quand Luke et Aaron la rejoignirent à la table. Ses deux chers frères.

- Alors il parait que tu as postulée dans l’équipe de Quidditch des Gryffondor.
- Salut Aaron ! Oh oui merci je vais très bien et toi ?
- En tout cas s’ils prennent les joueurs qui ont le sens de l’humour, tu n’as aucune chance.

Jane envoya un baiser virtuel de sa main à Aaron et reposa son regard sur son verre plein de jus d’orange. Dieu, que cette boisson était bonne. Elle finit son pancake et se leva.
- Désolé les gars, j’ai mieux à faire que de vous servir de bouche trou. Faudrait penser à vous faire des amis, un de ces jours ! Saluuut !
Sourire forcé, demi tour. Sortant sa baguette de sa poche elle esquissa un petit mouvement circulaire et murmura une formule. On entendit alors des rires derrière elle. Le chocolat qu’Aaron s’appliquait à étaler sur une tranche de pain venait de se transformer en « excréments » de dragon. Hm, appétissant !
Franchissant le couloir à vitesse grand V, montant les marches de marbre à la même allure, elle arriva bientôt devant le portrait de la Grosse Dame. En y parvenant, elle s’aperçut du vide considérable de la salle commune. Très étonnant, il était pourtant dix heures et demi, et à cette heure-là il y avait souvent des élèves dans la salle ! Haussant des épaules, elle alla se changer rapidement. Une tenue décontractée valait mieux qu’une robe de sorcière étouffante, pour une journée pareille. Eh oui, il faisait beau. En Angleterre, c’était une aubaine. Elle allait donc en profiter. Enfilant tunique légère et leggins elle redescendit dans la salle commune. Puis elle fit le chemin inverse à celui qu’elle avait fait quelques instants auparavant. Dans le hall du rez de chaussée, elle croisa les jumeaux. Murmurant un « oups », elle accéléra le pas. Mais à peine avait-elle fait trois pas qu’elle trébucha et vint s’étaler sur le sol. A terre, elle jeta un regard à Aaron qui était triomphant, rangeant sa baguette dans sa poche. Souriant à la pensée de sa future revanche, elle se releva tant bien que mal, affrontant le regard d’élèves qui tentaient de cacher leurs sourires moqueurs. Elle franchit enfin la grande porte et respira l’air frais de dehors. Une fine brise vint soulever ses cheveux bruns et elle continua à marcher en direction du parc. Elle voulait trouver un arbre, lire, et jouer de mauvais tours avec sa baguette magique à ceux qui passeraient devant elle. Elle n’avait pas tellement envie de retrouver ses amies, ce jour-là. Elle n’aimait pas la solitude, pourtant. Il était couru d’avance qu’après dix minutes passées seule en compagnie de son cher livre, en tête à tête, elle irait retrouver l’une de ses toutes nouvelles amies. Car oui, il n’y avait certes pas beaucoup de jours qui s’étaient écoulés depuis la rentrée des classes et la réouverture de Poudlard, mais pourtant Jane s’était déjà fait des amis et avait même retrouvé des anciens de Beaux Bâtons. Le bonheur, quoi. En même temps c’était une jeune fille de quatorze ans tout à fait sociable qui détestait rester seule dans son coin.
Elle trouva alors un grand chêne et s’allongea dans l’herbe en dessous de celui-ci, du coté où le soleil tapait. Peut-être allait-elle pouvoir préserver le bronzage de ces vacances. Peut-être. Elle ouvrit donc son livre, souriante comme à l’accoutumée et s’y plongea.
Au bout de cinq minutes, elle relevait déjà la tête. Ce livre était ennuyeux à mourir
.
Revenir en haut Aller en bas
Damian O. Lewis
- Admin -
- Méchante Fourchette Gutturale -
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 26
Maison : Serpentard
Âge : 16 ans
Côté Coeur : Y crois-tu vraiment ?
Date d'inscription : 22/08/2008

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Which camp ?: Evil
Credits:
MessageSujet: Re: fleur de saison . damian .   Lun 1 Sep - 1:28

« la solitude est un jardin où l'âme se dessèche, les fleurs qui y poussent n'ont pas de parfum. »




    septembre 2074
    10 heures 54 minutes
    grande salle - parc - dans un arbre


      GROUPIE 1 - « Les fiiiilles regardez ! C'est Damian là-bas tout seul ! Faut qu'on aille le voir ! »
      GROUPIE 2 - « Ah nan j'oserais jamais ! Tu sais il me fait un peur, même si il est trop beau. »


    ____Le prince soupira dans son coin. Même si le troupeau de groupie se tenait à plus de deux mètres de lui, D. entendait parfaitement ce qu'elles étaient en train de se dire. Leurs chuchotis étaient aussi discrets que le cri d'un dragon en plein rut. Un nouveau soupir, le Vert et Argent baissa légèrement la tête, histoire de distinguer ce qu'il pourrait bien pouvoir se mettre sous la dent. Il fallait bien avouer que le choix pour le petit-déjeuner était bien plus grand qu'à Durmstrang où seul le minimum était autorisé - ce qui faisait à peu près deux tartines, de la confiture et du jus d'orange - après avoir juger ce qui serait le meilleur pour un matin, le choix de D. s'arrêta sur une pomme et un verre de jus d'orange. Après tout, il est assez dur de changer ses habitudes, surtout quand ça fait plus de cinq ans que vous les tenez. Comparant deux pommes entre elles, il choisit la plus verte et tandis qu'il l'essuyait avec la manche de son pull, une ombre entra dans son champ de vision. D. ne releva pas la tête et croqua dans sa pomme.

      GROUPIE 1 - « Euh ... Damian ? »
      PRINCE - « Hm ? »
      GROUPIE 1 - « Je ... je voulais te ... te dire ... un truc mais euh ... si t'es occupé ... »


    ____Le prince détourna enfin le regard de son fruit pour le planter dans celui de la jeune fille. Elle piqua un fard phénoménal un demi-tour empoté plus tard elle était déjà repartie dans son troupeau de glousseuses professionnelles. Le jeune homme esquissa un sourire a moitié amusé et continua de fixer la groupie avec intensité. Elle rougit de plus belle quand elle croisa le regard de D. et ce petit jeu l'amusa d'autant plus. Il se leva, se dirigea vers le groupe de harpies et s'arrêta juste en face de la fille qui avait eu le cran de venir le voir. Les bras croisés sur son torse, la pomme à moitié mangée dans l'une de ses mains, il attendait que sa proie le regarde une dernière fois. Et elle ne se fit pas attendre. Elle croisa encore le regard du prince et devint cramoisie - était-ce possible de faire plus rouge qu'elle en ce moment ? D. prit une mèche des cheveux de la jeune femme entre ses longs doigts de pianiste et inspira le doux parfum de sa coiffure. Aucune odeur particulière, un vieux shampooing bas de gamme, d'un super-marché quelconque. Le groupie se cacha le visage entre ses mains et D. perdit tout sourire. Il soupira une nouvelle fois.

      PRINCE - « Dommage. »


    ____Et puis il partit, aussi vite qu'il était venu. Laissant le pauvre groupe s'enorgueillir de ce bref moment d'intimité qu'il avait put passer avec le prince. Il fallait à présent que le Vert et Argent se change les idées. Et il faisait plutôt beau dehors - pour un mois de septembre - alors pourquoi ne pas en profiter ? Se dirigeant d'un pas assuré vers le parc, le prince fourra ses mains dans ses poches de jeans, et scruta un instant l'horizon qui s'étalait devant lui. Fallait bien avoué que ça changeait de la mer noire à perte de vue de Durmstrang. Il inspira l'air frais lui venant au visage et partit en direction du parc, à la recherche d'un endroit calme et assez peu fréquenté.
    ____Quelques minutes plus tard, D. était grimpé dans un arbre, allongé sur une grosse branche. De là-haut il pouvait tout observer, sans pour autant être vu. Quelle agréable sensation. Il observait, jugeait, critiquait, appréciait. Tout cela seul sur sa branche. Puis un soupir en dessous de lui attira son attention. Il n'avait même pas remarqué qu'une jeune fille - qu'il semblait connaître - était adossée contre l'arbre. Alors qu'elle dégageait une mèche de cheveux derrière son oreille, D. la reconnut. La petite Gryffondor du Poudlard Express. Un sourire vengeur se faufila sur ses lèvres et il tira sa baguette de sa poche de pantalon. Un tour de poignet plus tard, une étrange pâte visqueuse verte coula de la baguette du jeune homme et atterrit directement sur la jeune Rouge & Or complètement abasourdie par cette drôle de chose venue du ciel. Le Vert et Argent pouffa avant de rire et descendit de sa bras, aussi souple qu'un chat admirant presque fièrement son œuvre. Gamin va.

_________________

    « Shut up, and let me go. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stracciatella.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fleur de saison . damian .   Mar 2 Sep - 17:55



Okay, elle aimait peut-être lire. Mais, en l’occurrence, ce livre-là c’était juste du suicide. Quand elle avait été achetée ce livre chez Fleury et Bott, profitant d’être au Chemin de Traverse pour ses fournitures scolaire, elle avait pensé qu’il serait intéressant. Selon Luke, il était génial, et il l’avait même lu plusieurs fois. Ouais tu parles ! Encore une de ses petites blagues, visiblement. Et dire qu’elle avait été assez bête pour tomber dans le panneau, elle devrait pourtant savoir maintenant que Luke n’était pas un mordu de lecture ! Se maudissant de tous les noms, non sans avoir le sourire aux lèvres bien sûr, elle claqua le livre d’un coup sec, observant la vue qui s’offrait à elle. Pas étonnant que la salle commune des Gryffondor soit vide, tout le monde profitait du beau temps ! Des Gryffondor, Poufsouffle, Serpentard et même Serdaigle (à croire que parfois ils sortaient de la bibliothèque !). Il fallait dire que le soleil leur avait fait une petite surprise en s’invitant à illuminer Poudlard. Et ce n’allait pas être Jane qui allait dire le contraire. Elle qui adorait le soleil… et la bronzette, oui bon okay ! Elle leva les yeux au ciel, satisfaite du ciel totalement dépourvu de nuage. Voilà qui changeait, pour une fois ! Contente de n’avoir mit qu’une petite tunique fine, elle s’allongea au sol et ferma les yeux, de sorte qu’elle ne vit absolument pas le garçon allongé sur la branche au dessus d’elle. De nombreuses pensées lui effleurèrent l’esprit. En ce moment, elle aurait aimé qu’Alex soit à ses cotés. Elles seraient là, en train de manigancer quelques coups et à rire assez fort pour que tout le parc les entende. Peut-être qu’Alex avait quasiment deux ans de plus qu’elle et pourtant elles se comprenaient. Mais bon. Elle devait certainement être avec Oliver, son petit ami, accessoirement frère de Jane. Cela dit, la jeune Gryffondor était contente pour sa meilleure amie. Et qui sait ? Peut-être que si leur relation continuait, elle deviendrait sa belle-sœur ! Le rêve.
Perdue dans ses pensées, Jane ne remarqua pas Damian, ni n’entendit les branches craquer quand il se pencha pour attraper sa baguette magique et la diriger vers la Lionne. Une pâte verte visqueuse s’écoula alors lentement, parce que ce n’était pas vraiment liquide comme truc, descendit alors de la baguette, et vint s’étaler sur le beau visage de Jane. C’était bien simple, elle en avait partout. Sur les yeux, les joues, la bouche, le nez, les cheveux et même le coup. Surprise, elle se redressa d’un coup, s’asseyant sur l’herbe. Elle ouvrit les yeux, sa vue légèrement encombrée de l’étrange pâte qui était restée collé sur ses cils. Elle passa la main sur sa joue, et regarda avec effarement la matière visqueuse, avant de s’exclamer :

- ARG, mais c’est répugnant !
Elle fit la moue, espérant ne pas avoir de haut le cœur. Heureusement que sa bouche avait été fermée…
Des élèves dans le parc se retournèrent, entendant ses paroles. Quand ils la virent, ils ne purent réprimer un rire moqueur et Jane se maudit de ne pas être d’un naturel discret. Alors, un bruit se fit entendre à ses cotés. Elle détourna le regard, s’attendant à voir les jumeaux débarquer, la baguette magique braquée. Mais non, le garçon qui venait de sauter du haut de l’arbre n’avait rien à voir avec les jumeaux ! Il avait le corps athlétique, des traits bien dessiné, et surtout un grand sourire moqueur sur le bout des lèvres. Elle le reconnut immédiatement. Oui, c’était bien lui : le garçon à qui elle avait joué ce petit tour dans le Poudlard Express. Il nouait le lacet d’une de ses chaussures et quand il s’était relevé, Jane n’avait rien trouvé de mieux à faire que d’emmêler les lacets de ses deux chaussures d’un coup de baguette magique pour le voir trébucher sur le sol… ce qui, évidemment, ne rata pas ! Le regard de la Gryffondor se dirigea vers le blason qu’il portait. Un vert et argent. Ses grands yeux bruns lancèrent alors des éclairs, mais bientôt un sourire franc vint s’installer sur ses lèvres. Après tout, il n’avait fait que se venger. A sa place, elle aurait fait la même chose. Enfin, elle aurait peut-être été encore plus cruelle… en ajoutant une odeur tout à fait déplaisante à la matière visqueuse, par exemple. Le fait était qu’elle n’en voudrait jamais à quelqu’un de se venger… loin de là ! Et puis elle n’était pas rancunière. La situation l’amusait bien plus qu’on ne puisse le penser, qui plus est. Elle attendit donc patiemment que les élèves à proximité arrêtent de rire, avant de déclamer, avec un sourire radieux :

-Bravo, je vois que tu as eu ta petite revanche ! Ce truc est vraiment dégueulasse !
Elle souriait toujours. Elle était comme ça, Jane, elle aimait sourire même dans les situations des plus embarrassantes. Et en l’occurrence, la situation était assez humiliante. Elle s’avança légèrement vers lui, innocemment et c’est là qu’elle lui colla sa main, celle qu’elle avait utilisée quelques secondes plus tôt pour voir ce qu’était cette matière verte, sur la joue de Damian. Elle avait été rapide et efficace. Elle avait collé sa main doucement, sans lui mettre une baffe, bien sûr. Elle retira sa main, et l’on découvrit de la matière verte sur l’adorable joue du garçon.
- Ouuups…
Le sourire s’agrandit sur ses lèvres. Il n’était ni moqueur, ni niais, ni narquois. Juste radieux et, avouons-le, assez taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Damian O. Lewis
- Admin -
- Méchante Fourchette Gutturale -
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 26
Maison : Serpentard
Âge : 16 ans
Côté Coeur : Y crois-tu vraiment ?
Date d'inscription : 22/08/2008

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Which camp ?: Evil
Credits:
MessageSujet: Re: fleur de saison . damian .   Mar 16 Sep - 22:51


« On peut mesurer l'influence et la force d'un esprit
à la quantité de bêtises qu'il fait éclore. »




      LA NAINE - « ARG, mais c’est répugnant ! »


    ____Le prince esquissa une grimace à l'entende des cris plus que sur-aigus que poussait la naine Rouge et Or, enfin plus verte qu'autre chose à ce moment même. Il ne put s'empêcher tout de même de sourire à sa propre connerie. Dire qu'il approchait dangereusement de ses dix-sept ans, D. était toujours aussi gamin dans sa tête. Il était rare de le voir faire de « gentilles » blagues mais quelques fois cela lui arrivait et il fallait bien l'avouer qu'il adorait rigoler au dépends des autres, d'ailleurs c'était sa principale activité habituelle mais rare était les fois où il utilisait la magie pour parvenir à ses fins. Mais exécuter un sort ridicule n'enlevait en rien le charme de la blague, au contraire elle prenait un tout autre sens et en devenait encore plus risible. Se mordillant l'intérieur des joues il se retenait avec beaucoup de mal il fallait l'avouer, à ne pas éclater de rire.

      LA NAINE - « Bravo, je vois que tu as eu ta petite revanche ! Ce truc est vraiment dégueulasse ! »


    ____Toujours aussi fier de lui, D. s'appuya contre l'arbre du quel il était descendu quelques secondes avant, les bras croisés sur son torse, baguette toujours en main. Il observait la Rouge et Or de haut en bas, comme à son habitude, sans discrétion aucune et si cela gênait la personne visée, s'en était que plus amusant. Mais J. ne semblait absolument pas mal à l'aise, ce qui n'empêchait pas D. de continuer son petit manège. Les cheveux d'ébènes de la jeune femme était entièrement recouverts de la matière visqueuse et toutes les mèches de sa chevelure se collaient à son visage enfantin ce qui lui donnait un petit air de troll sortant d'une flaque de boue. Et elle souriait comme si elle était contente d'être recouverte de cette immonde gélatine verdâtre qui semblait bouger toute seule. Beurk. Trop occupé à détailler son visage, D. ne fit pas attention à la distance de sécurité qui s'amenuisait entre lui et J. Et puis tout se passa très vite le prince eut juste le temps d'apercevoir la main de J. se rapprocher de sa joue et ... trop tard. Il sentit la gélatine couler de son si parfait visage pour s'écraser à terre.

      LA NAINE - « Ouuups… »


    ____Le prince en resta interdit pendant plusieurs minutes. Elle ... avait ... vraiment ... osée ? Elle avait posée sa sale main gluante sur sa joue si parfaite et l'avait souillée de cette infâme pâte verte. A réfléchir, cette petite avait du cran. S'en prendre au prince ainsi, de face, devant témoins était très risqué mais cette petite de quatorze ans n'était en rien impressionner par la prestance de D. Il ne put s'empêcher d'esquisser de nouveau un sourire. Avec sa baguette il retira l'immonde machin collé sur sa figure et il atterrit dans l'herbe avec un « paf » bien plat. Ainsi elle voulait jouer ? Très bien, D. pouvait se montrer très imaginatif quand il s'agissait de rigoler lui aussi. D'un tour de poignet, il fit apparaître un énorme coussin remplit de plumes un sourire toujours amusé sur le visage. Il le pointa de son morceau de bois et tout en fixant J. dans les yeux s'approcha d'un pas.

      PRINCE - « J'espère que tu cours vite. »


    ____Et puis sans prévenir il leva sa baguette et l'oreiller se mit à léviter à quelques centimètres du sol s'approchant dangereusement de la Rouge et Or, menaçant de ses plumes blanches et grises, toutes prêtes à s'accrocher dans les cheveux et dans les vêtements de la gamine. Bonjour le spectacle.
    ____Alors, esquivera, esquivera pas ?


[HJ : POUAH xD Désolé pour le retard, en plus c'est nul u_u Excuse, vraiment.]

_________________

    « Shut up, and let me go. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stracciatella.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fleur de saison . damian .   

Revenir en haut Aller en bas
 
fleur de saison . damian .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trees Will Cry. :: Hors-Jeu :: Autres-
Sauter vers: